Aller au contenu

La prostitution 💸

Prostitution - Giga la Vie

Les dangers du commerce sexuel

On appelle « prostitution » l’ « acte par lequel une personne consent habituellement à pratiquer des rapports sexuels avec un nombre indéterminé d’autres personnes moyennant rémunération. » (Source : Larousse).

La prostitution est aujourd’hui une réalité pour plusieurs dizaines de milliers de personnes en France, dont 85% étaient des femmes en 2015 (Source : Lettre de l’Observatoire National des Violences Faites aux Femmes (ONVF), Prostitution, octobre 2015).

En savoir plus 💡

Contrairement aux mythes qui tournent autour de cette activité, la prostitution n’est jamais pleinement choisie. Il s’agit très souvent d’une activité exercée par des personnes vulnérables, sous des contraintes diverses et qui engendrent de lourdes conséquences physiques, psychologiques et financières.

Depuis 2016, les prostituées ne sont plus considérées comme des délinquantes mais comme des victimes du système de prostitution aux yeux de la loi et les clients, eux, encourent une amende de 1 500€. Le proxénétisme, c’est-à-dire l’acte de tirer profit de la prostitution d’autrui, est considéré par les Nations Unies comme « un crime grave et une violation caractérisée des droits de l’homme » et est juridiquement condamnable en France (Source : Site internet des Nations Unies, « Les Nations Unies et l’État de Droit, Traite des Etres humains »).

La prostitution est une activité précaire, c’est-à-dire que la sécurité physique, financière et juridique des personnes exerçant cette activité n’est pas assurée. Les prostituées sont exposées à une très grande violence verbale et physique, allant jusqu’à un taux de mortalité beaucoup plus élevé que la moyenne. Elles sont également très nombreuses à développer des troubles psychologiques et psychiatriques allant jusqu’à un taux de pensées suicidaires beaucoup plus élevé que la moyenne.

Le développement des réseaux sociaux a malheureusement permis une évolution des pratiques et une hausse du nombre de personnes mineures prostituées. Il est donc très important de comprendre les mécanismes et les conséquences de la prostitution pour les déconstruire et lutter contre le système de prostitution.

Contrairement aux mythes qui tournent autour de cette activité, la prostitution n’est jamais pleinement choisie. Il s’agit très souvent d’une activité exercée par des personnes vulnérables, sous des contraintes diverses et qui engendrent de lourdes conséquences physiques, psychologiques et financières.

Depuis 2016, les prostituées ne sont plus considérées comme des délinquantes mais comme des victimes du système de prostitution aux yeux de la loi et les clients, eux, encourent une amende de 1 500€. Le proxénétisme, c’est-à-dire l’acte de tirer profit de la prostitution d’autrui, est considéré par les Nations Unies comme « un crime grave et une violation caractérisée des droits de l’homme » et est juridiquement condamnable en France (source : Site internet des Nations Unies, « Les Nations Unies et l’État de Droit, Traite des Etres humains »).

Contrairement aux mythes qui tournent autour de cette activité, la prostitution n’est jamais pleinement choisie. Il s’agit très souvent d’une activité exercée par des personnes vulnérables, sous des contraintes diverses et qui engendrent de lourdes conséquences physiques, psychologiques et financières.

Depuis 2016, les prostituées ne sont plus considérées comme des délinquantes mais comme des victimes du système de prostitution aux yeux de la loi et les clients, eux, encourent une amende de 1 500€. Le proxénétisme, c’est-à-dire l’acte de tirer profit de la prostitution d’autrui, est considéré par les Nations Unies comme « un crime grave et une violation caractérisée des droits de l’homme » et est juridiquement condamnable en France (source : Site internet des Nations Unies, « Les Nations Unies et l’État de Droit, Traite des Etres humains »).

La prostitution est une activité précaire, c’est-à-dire que la sécurité physique, financière et juridique des personnes exerçant cette activité n’est pas assurée. Les prostituées sont exposées à une très grande violence verbale et physique, allant jusqu’à un taux de mortalité beaucoup plus élevé que la moyenne. Elles sont également très nombreuses à développer des troubles psychologiques et psychiatriques allant jusqu’à un taux de pensées suicidaires beaucoup plus élevé que la moyenne.

Le développement des réseaux sociaux a malheureusement permis une évolution des pratiques et une hausse du nombre de personnes mineures prostituées. Il est donc très important de comprendre les mécanismes et les conséquences de la prostitution pour les déconstruire et lutter contre le système de prostitution.

La prostitution est une activité précaire, c’est-à-dire que la sécurité physique, financière et juridique des personnes exerçant cette activité n’est pas assurée. Les prostituées sont exposées à une très grande violence verbale et physique, allant jusqu’à un taux de mortalité beaucoup plus élevé que la moyenne. Elles sont également très nombreuses à développer des troubles psychologiques et psychiatriques allant jusqu’à un taux de pensées suicidaires beaucoup plus élevé que la moyenne.

Le développement des réseaux sociaux a malheureusement permis une évolution des pratiques et une hausse du nombre de personnes mineures prostituées. Il est donc très important de comprendre les mécanismes et les conséquences de la prostitution pour les déconstruire et lutter contre le système de prostitution.

Les sites & numéros utiles 💬

La "Prostitution" en photos 📸

stand - prostitution - giga la vie
stand - prostitution - giga la vie

© 2021 Giga la Vie | Institut des Hauts-de-Seine

Vers le haut de la page